dimanche 20 septembre 2015

Germaine MAZIÈRE

Germaine MAZIÈRE a pointé le bout de son nez très tôt, à une heure ce matin du 31 juillet 1913 dans la maison de ses parents Jean MAZIÈRE et Anne Eulalie DESROZIERS à Guîtres (33).
Elle est la dixième de leurs enfants, peut-être la dernière de leur grande famille (à l'heure actuelle, je ne sais qui est le petit Alexandre, s'il est né après ou si c'est un surnom donné à un de ses frères)...
Son père Jean a déjà 50 ans et sa mère Anne Eulalie en a 44. Ce n'est plus un jeune couple. La vie a déjà laissé bien des traces sur leur visage qui se ride doucement.

Au lendemain de son premier anniversaire c'est la déclaration de la Première Guerre Mondiale qui ne va pas épargner la famille : son frère Jean,24 ans, sera tué en septembre 1914 et en janvier 1917, ce sera son autre frère Pierre aussi à 24 ans.
Germaine n'a pas du comprendre ces évènements (elle avait respectivement 2 et 4 ans), mais je suppose que les deux photos étaient bien en vue sur la cheminée familiale et qu'elle a grandi sous leur regard éternellement jeune.

Une année est passée : Germaine voit se marier sa grande sœur Marie dite Odette avec Pierre LACASSAGNE menuisier à Guîtres; suivie deux ans plus tard par son autre sœur Marie dite Louise avec Joseph LATASTE. Germaine a 7 ans.

La vie est jonchée de peines : Germaine a 9 ans quand décède son frère François âgé de 19 ans. Et elle a à peine 15 ans quand elle perd sa mère.
La maison doit être bien triste de toutes ces vies disparues...

A 17 ans, Germaine épouse Philippe MERCIER à la mairie de Saint Denis de Pile (33) et aura la joie de lui donner deux enfants : Serge et Annie Danièle.
La vie reprendra son cours avec la Seconde Guerre Mondiale, l'exil en Haute Garonne (31), quelques retours au pays : à 27 ans, Germaine a la douleur de perdre son père.
Finalement, revenue avec son époux Philippe et ses deux enfants à Bonzac (33), Germaine y décèdera seulement âgée de 31 ans, le laissant avec les deux pitchouns de 9 et 2 ans.

(Cet article est susceptible d'être modifié ultérieurement).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire