mardi 3 novembre 2015

Qui sera le 666 de mes fils ? (1ère partie)


En manque d’imagination (je n’en ai aucune !), je pars comme Eline, d’Evelyne et Paddygenéalo à la recherche du Sosa 666 de mes fils.

Partons de ce que je connais : Etienne DESCHAMPS (166) est décédé à Brantôme (24) le 11 juin 1851 : il est veuf de Jeanne DESAGES et fils d’Antoine (332) et de ??? (333).
 
 
 
Ca commence mal : l’acte est muet concernant le nom de sa mère (pourtant, la déclaration du décès est faite par ses gendres ! En voilà deux qui ne devaient pas s’intéresser à la génalogie !)
Bon, comme je connais la date du mariage d’Etienne (10 pluviôse An 7 ou 29.01.1799), voyons si cet acte sera plus bavard :
 
 
Et voilà sa mère se nomme Peronne MONTAGUT (333) et elle est déjà décédée. On se rapproche : le 666 sera un MONTAGUT (ou Montegrier ?).
 

Bon, par où je continue : je cherche la naissance d’Etienne pour confirmer le nom de sa mère ou je cherche le décès de Péronne ?

Je n’ai aucun lieu pour ces deux actes (Brantôme ?) et aucune date.
 

Une petite visite des tables décennales des décès me donne ceci :

+ 10 vend 13         DESCHAMPS Jacques

+ 29 flor 9          DESCHAMPS Antoine

+ 19 vend 9         DESCHAMPS Marie

+ 13 vent 8         DESCHAMPS Antoine

Pas de Peronne, mais deux Antoine DESCHAMPS dont l’un pourrait être le père d’Etienne. Allons voir…

Et Hop, le premier est le bon :
 
 

Donc Antoine est bien veuf de Peronne mais là encore pas de patronyme : serait-elle une fille naturelle ? (il existe à Brantôme un lieu-dit Montégrier). Antoine est de Valeuil, commune voisine.


Pour l’instant, pas trouvé de naissance d’Etienne DESCHAMPS sur Brantôme (entre 1780, voir son âge à son mariage et 1784, d’après son âge donné à son décès)…Peut-être à chercher sur Valeuil.

L’enquête continue…A suivre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire