samedi 5 décembre 2015

Dans l’ombre…

Lors de mes premiers déplacements aux Archives Départementales de Bordeaux – elles étaient situées rue Poyenne à deux pas de mon domicile- je ne me contentais pas de chercher que les actes qui concernaient ma famille.

Prise d’une fringale, je ne voulais rien perdre des informations que me délivrait chaque registre et donc j’ai commencé à faire des relevés systématiques de tous les actes.

Attention, relevés manuscrits – pas encore équipée en numérique-, des cahiers et des cahiers remplis…Quand même avec la limite des communes sur lesquelles portaient mes recherches personnelles.

Depuis, je me suis équipée en PC (changé tous les trois ans), j’ai élaboré des fichiers excel avec tous ces relevés, j’ai mis à disposition ces relevés sur internet : d’abord via le groupe de discussion de Wanadoo (F.rec.genealogie), puis sur le Wiki, Généanet et mon club GEG-GenHiLib.

 


 

En 1995 l’Internet était plutôt timide : inutile de penser faire sa généalogie en ligne- je voulais aider grâce à mes relevés d’autres apprentis généalogistes éloignés. Pour la Gironde, c’est simple, il n’y avait rien : pas de site de club, pas de relevés ou si peu…J’ai connu par le biais du groupe de discussion d’autres généanautes, nous nous sommes rencontrés en live -ce sont toujours de très bon(ne)s ami(e)s- nous avons créé un club…

Maintenant, les saisies sont plutôt sur Nimègue.

 

 

C’est en 2005 que j’ai connu Généanet et cela m’a semblé un outil formidable pour continuer plus efficacement les relevés : on voit au fur et à mesure des nouvelles entrées des familles se reconstituer, on suit les familles tout au long de leur vie avec les naissances, mariages, décès qui se suivent.
Toujours avec mon envie d’aider, je continue dans l’ombre mon travail de fourmi en relevant maintenant les actes que nous avons en ligne sur les sites des Archives et quand je regarde le nombre de visites, je me dis que j’apporte à ma façon une pierre à l’immense édifice de la généalogie…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire