samedi 23 janvier 2016

DRILLON un 2è bilan pour me motiver

Juste pour me motiver, pour ne pas lâcher le morceau comme j’aurais tendance à le faire trop souvent, un petit bilan qui me permettra de visualiser mon avancée dans cette recherche.

Il y a une semaine, je me reconcentrais sur ma recherche de la branche DRILLON, en l’occurrence mon point de départ était le couple  Jacques DRILLON X Marie JUIF :

 

Si je reprends aujourd’hui l’état des lieux cela donne :

 

Donc j’ai avancé dans le temps avec deux générations de plus.

Mais j’ai aussi étoffé un peu dans la descendance : là c’est plus difficile parce que, contrairement à une idée toute faite, nos ancêtres avaient la bougeotte. Oh, pas bien loin ! mais quand même : je navigue entre deux départements, la Gironde et La Charente Maritime.

Si on prend les quatre première générations, les descendants essaiment vers le 17, mais je sais que je vais revenir vers le 33 :

 

 
 
Bon, allez j’avance, doucement mais sûrement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire