lundi 27 mars 2017

Jean BOUTIGNON Sosa 3100

Il était une fois Jean BOUTIGNON et Marie POMMARÈDE.
Lui était batelier sur la Dordogne, ils habitaient la paroisse de Pessac, juridiction de Gensac.
Nous sommes là en plein fief protestant, entre Gironde et Dordogne.

Le 20 février 1718, ils se trouvent devant le notaire JAY aïeul à Castillon pour établir le
contrat de mariage de leur fils Jean BOUTIGNON dit La Brandille, charpentier à bâteaux,
avec Jeanne CHAIGNEAU fille de Pierre CHAIGNEAU tisserand et Marie GERARD de Castillon.

Jean est accompagné aussi de son frère Jean et de sa soeur Marie.
Et Jeanne de son côté, accompagnée de son oncle Elie CHAIGNEAU, de ses sœurs Françoise et Jeanne ainsi que de ses beaux-frères Jean LUMIÈRE et Pierre ARMANDIE.

Une union, cela se prépare quelquefois de longs mois avant la date de noce qui sera célébrée
pour Jean et Jeanne le 3 août prochain.

Le couple habitera ensuite à Fombaude, quartier au sud de Castillon, longeant la Dordogne.

Leur union verra la naissance de trois filles : Marie en 1719, Françoise en 1721 puis Marie en 1730. Quand Jean et Jeanne sa femme testeront en 1763 – la première Marie décédée très jeune - il ne citeront que Françoise épouse de Pierre BAUNAC et Marie épouse de Pierre FAUCHEY.

Ils finiront leur vieillesse auprès de leur fille Françoise, sinon ils « seraient à la misère ».

En descendance :

Françoise BOUTIGNON X Pierre BAUNAC : 5 enfants dont Marie qui suit

Marie BAUNAC X Antoine DELPIT: 4 enfants dont Marie DELPIT qui suit

Marie DELPIT X Pierre MERCIER : 7 enfants dont Jean  qui suit

Jean MERCIER X 2) Jeanne BIÈS : 6 enfants dont Jean qui suit

Jean MERCIER X Marie BOISSEAU : 3 enfants dont Joseph qui suit

Joseph MERCIER X Marie Marguerite DAVIAUD : 7 enfants dont Philippe mon Grand-père.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire